Rss

L’assurance vie est-elle un bon placement pour les personnes âgées ?

Le contrat d’assurance-vie permet de transmettre par l’assuré un capital à des bénéficiaires désignés par ce dernier en cas de décès. Il permet aussi à l’assuré de se constituer une épargne significative en cas de vie. La question qui se pose souvent est de savoir, si elle est bénéfique à un âge plus avancé ?

Quels sont les avantages d’un contrat d’assurance-vie ?

Selon une étude, 51% des contrats d’assurance-vie sont souscrits pour des investissements et l’épargne. Ces contrats permettent de financier la retraite des souscripteurs et de transmettre facilement un patrimoine. Les contrats d’assurance-vie ont également une fiscalité non-négligeable, très avantageuse en comparaison à d’autres produits d’investissement comme le livret d’épargne. Deux éléments permettent également de mieux cerner les avantages du contrat d’assurance-vie. Il s’agit de l’investissement dans les fonds de placement sur le marché financier et l’investissement sur le marché immobilier.
L’investissement dans les fonds de placement sur le marché financier : les contrats d’assurance-vie permettent d’investir sur le marché financier. Dans ce cas de figure, les professionnels de la finances ou encore les assureurs sécurisent et gèrent vos fonds. En plus de la sécurité et de la gestion, les bénéfices issus des opérations boursières ne sont pas soumis à la fiscalité dans le cas où l’assuré n’a pas fait de retrait pendant les 8 premières années après sa souscription au contrat. Plus la durée du contrat est longue, plus la fiscalité qui s’y applique est avantageuse.
L’investissement sur le marché immobilier : le contrat d’assurance vie societe generale peut devenir un investissement en société civile de placement immobilier. En matière de fiscalité, ces sociétés civiles fonctionnent exactement comme les fonds d’investissement quand elles sont formées par le biais d’une assurance-vie. Dans ce cas de figure, le capital d’un contrat d’assurance-vie n’est pas inclut dans la succession de l’assuré. A la mort de l’assuré le capital épargné n’intègre pas son patrimoine et ne sera donc pas soumis à la fiscalité applicable aux successions. Un abattement de 152 500 euros va au bénéfice des bénéficiaires désignés.

Quels avantages pour les personnes âgées ou les seniors ?

On pense souvent qu’investir à partir d’un âge donné ça n’a pas de sens supposant ainsi une souscription à perte. C’est en réalité une erreur car souscrire à une assurance-vie après 70 ans peut s’avérer très bénéfique. En effet après 70 ans, les versements effectués sur un contrat d’assurance-vie sont rentables et les gains exempt d’impôts. Passé cet âge, un abattement de 30 500 euros est applicable pour les bénéficiaires. Pour ainsi dire après 70 ans, l’assurance-vie est avantageuse aussi bien sur le plan de la fiscalité que celui de la transmission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *